GARABANDAL, la Voie du Salut Index du Forum GARABANDAL, la Voie du Salut
Apparitions de la Sainte Vierge de 1961 à 1965
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion

Fatima & consécration de la Russie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GARABANDAL, la Voie du Salut Index du Forum -> GARABANDAL -> PROPHETIES (Garabandal et autres)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tom
Ecrivain de Garabandal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2012
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 16:17 (2018)    Sujet du message: Fatima & consécration de la Russie Répondre en citant

Bonjour
je viens de voir qu'il y a des sous-catégories plus pertinentes pour discuter, permettez-moi de déplacer le sujet avec les posts d'introduction, et mon analyse de cette question.
Tom a écrit:

En ce moment je suis en train de lire un livre récent sur Fatima, écrit par un certain José Maria Zavala, publié début 2017 : "El secreto mejor guardado de Fatima". Je l'ai pas encore terminé, mais ça m'a permis de me remettre à jour sur Fatima justement.
J'ai néanmoins une question très précise mais importante pour ma compréhension, à laquelle vous avez p-ê une réponse : "à quelle date les 2 premiers secrets ont-ils été dévoilés au public", càd ceux annoncés le 13/07/1917 aux bergers ? Dans le livre cité, le cardinal Bertone aurait dit dans son livre sur Fatima (que j'ai pas lu) que Lucie les a dévoilés ~20 ans après les faits, et d'après wiki, par la lettre du 31/08/1941 à l'évêque de Leiria.
Est-ce cela ? Est-il vrai que durant les 25 années, elle n'ait jamais révélé à qui que ce soit les 2 premiers secrets (dont l'existence était pourtant connu dès les apparitions) ?
Merci pour vos lumières


Pèlerin a écrit:

En ce qui concerne Fatima, effectivement, sœur Lucie n'a jamais révélé la troisième partie du Secret avant le 3 janvier 1944. Elle avait écrit les deux premières parties le 8 décembre 1941.
La troisième partie du Secret n'a été lue par personne avant son transfert au Vatican en avril 1957. Ensuite, il n'a pas été lu avant la mort de Pie XII, le 9 octobre 1958.
Lucie l'a seulement évoquée lors de son entretien avec le père Fuentes le 26 décembre 1957, parce qu'elle devait bien se douter que le Vatican essaierait de s'en débarrasser.


Tom a écrit:

Ça y est, je suis de retour - j'ai fini 2 livres sur Fatima : celui de Zavala que je vais vous commenter (notamment son 3e secret reçu anonymement), puis un très bon en français réédité en 2017 (Fatima - Vérités et légendes de Yves Chiron), qui donne des détails très précis sur les faits et la chronologie de Fatima et que je conseille à tous.
Mais j'aurais d'abord une première question que je voudrais vous poser : que signifie selon vous ces termes du 2e secret : "Le Saint-Père me [à Notre-Dame] consacrera la Russie qui se convertira". J'imagine que "consacrer" représente l'acte de bénédiction du Pape avec ces termes précis, mais que veut dire "La Russie se convertira" ?
Mais à quoi ? Lucie n'a jamais dit "convertira au catholicisme" (p.112 Y. Chiron), donc que veut dire ce verbe intransitif dans le domaine religieux ?


Zélie a écrit:

Il n'y a qu'une chose à comprendre dans le monde: tout le mal est uni dans un seul but, détruire la véritable Eglise catholique.
Les religions qui s'éloignent du vrai catholicisme sont des religions d'hommes, inspirées par l'esprit malsain.
Tout ce qui n'est pas vraiment catholique fait partie du clan du mal et contribue à préparer l'arrivée de l'antéchrist.

Interprétation possible.
Après recherche sur le net, j'ai qd même trouvé un commentaire sur ce que signifierait "La Russie se convertira": "Après avoir étudié cette question en profondeur, et en regardant d’une manière nouvelle les faits, nous sommes fermement convaincus que les mots de Notre-Dame sont structurés sur la promesse de Proverbes 16:7 : la « conversion » de la Russie ne veut pas dire la conversion de la nation à la foi catholique, mais la conversion d'un ennemi persécuteur (la Russie) à un certain temps de paix"
( http://www.vaticancatholique.com/consecration-et-conversion-de-la-russie )

C'est aussi une explication possible, en plus probante pour moi que l'ellipse "à la foi catholique". Mais les 2 restent des extrapolations quoi qu'on en dise.
En lisant les 2 livres ci-dessus, je pense avoir dénoué le problème de ces révélations. Et quel est-il ? Eh bien c'est ce qui est dit à propos de la Russie : ça ne colle plus après coup. Je m'explique.

Revenons d'abord aux faits. Que sont ces 3 secrets ? Ce sont en fait 3 parties des apparitions de 13 juillet 1917, càd 2 visions et 1 message :
- "1er secret" = vision de l'Enfer ;
- "2e secret" = message sur le dévotion au cœur Immaculé de Marie et la consécration de la Russie ;
- "3e secret" = vision, qui reste énigmatique encore aujourd'hui (rédigée en 1944, publiée officiellement en 2000, mais pas vraiment convaincante au vue des détails que certains avaient déjà révélés auparavent - cf. livre de Zavala pour plus de détails).

Quand j'ai vraiment découvert Fatima il y a 10 ans de cela (l'histoire, le miracle du soleil, lus dans Notre-Dame de l'Apocalypse de P. Jovanovic ), j'ai été impressionné par les 3 prévisions du futur que ce message donnait dès 1917 :
- erreurs de la Russie qui persécutera l'Eglise : "... sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église" ;
- aurore boréale incroyable, à la veille d'une nouvelle guerre : "... nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne ..."
- mention de Pie XI (nom qui n'était pas encore connu/désigné) couplé au début d'une nouvelle guerre : "... sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre [guerre]".

Tout cela est bien arrivé. Sauf que ... Lucie ne l'a écrit/révélé qu'en 1941 dans son IIIe Mémoire, càd après que tous ces événements aient eu lieu. D'ailleurs dans ce même IIIe Mémoire, elle pointera explicitement cet évènement de janvier 1938 ("Vous n'ignorez pas, excellence, comment il y a années, Dieu a voulu manifester ce signe que les astronomes voulurent désigner sous le nom d'aurore boréale ...[etc]", p.127 Yves Chiron).
[pour rappel des dates de ses Mémoires : Ier Mémoire (rédigé décembre 1935), IIe Mémoire (rédigé novembre 1937), IIIe Mémoire (rédigé juillet-août 1941 - 2 premiers secrets y sont dévoilés), IVe Mémoire (rédigé novembre-décembre 1941 - nouveau récit des apparitions), et Ve Mémoire (1989) et VIe Mémoire (1992-93) sur des souvenirs de ses parents et sa famille]

Il est vrai par contre, que la référence à la Russie est bien antérieure à 1941. Dès 1929, elle parla de la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie (première demande faite à l'évêque de Leira après l'apparition du 13 juin 1929 de Tuy, rédigée le 19 mai 1930 à son confesseur), devant être faite par le pape en union de tous les évêques. En reprenant 11 ans plus tard dans le 2e secret : "[par ce moyen] la Russie sera sauvée [NB : le message ne dit pas "convertie au catholicisme" comme beaucoup ont extrapolé par la suite], et cessera de répandre ses erreurs dans le monde, de provoquer des guerres et de persécuter l'Eglise".
Mais là aussi, dès le début des années 20, le monde ecclésiastique savait que la Russie puis l'URSS stalinienne fermait et persécutait toutes les religions du pays, la chrétienté en premier.

Evidemment, cela ne prouve nullement que ces secrets soient de la pure invention de la sœur, et que Fatima puisse être balayée de la main comme un simple Medjugorge ou autre mystification. Au contraire d'ailleurs : le Miracle du Soleil, prévu avec 3 mois d'avance et vu par des dizaines de milliers de personnes de toute origine et avis, est là pour nous rappeler que cela fut la plus grande démonstration de preuve de Notre-Dame du XXe siècle (et même plus).

Mais là où l'histoire est sujette à caution, c'est celle de la Russie. Pour moi, ça ne tient pas la route.
Alors oui, l'URSS a persécuté l'Eglise. Mais l'URSS n'est plus. La Russie est redevenue bien plus pieuse que la France elle-même. Regardez le nombre de nouveaux pratiquants et d'églises depuis la chute du communisme. Les Russes vénèrent la Vierge Marie en proportion bien plus grande qu'en France même, "fille aînée de l'Eglise" (combien de familles russes ont une icône de la Vierge à l'Enfant ? et combien en France ?). Qu'un Pape déclare la "conversion de la Russie au catholicisme" (qui reste une extrapolation) ne fera ni chaud ni froids aux Russes eux-mêmes : la majorité des Russes se fiche des différences de dogmes catho-orthodo d'il y a un millénaire dont ils n'ont pas la moindre idée ; ils se considèrent des chrétiens bien plus pratiquants que le reste des Européens (moralement notamment), et je vois pas en quoi ils voudront changer d'église. Il ne faut pas oublier que l'orthodoxie n'a jamais été un schisme anti-marial, au contraire ... de la réforme protestante !, qui ne reconnaît en rien la sainteté de la Vierge Marie (j'avais même lu sur un site de foi protestante que le Miracle de Fatima représentait pour eux - si tant est qu'il soit véridique - une manifestation du Malin ...!). Si un pays et une population devrait se convertir au cœur de Marie, ce serait plutôt la protestante Grande-Bretagne, non ? Et qui donc pousse vers une mondialisation et catastrophe financière globale ? La finance anglo-saxonne : la GB et son rejeton américain.

Après ces réflexions, par le livre de Y. Chirion, j'ai ensuite appris qu'un père théologien jésuite (P. Edouard Dhanis) avait dès 1944 - soit 2-3 ans après la publication des 2 secrets - émis un avis négatif sur les propos de sœur Lucie. Il distingue une "ancienne histoire" de Fatima (récupérée des interrogatoires de 1917 et du procès canonique de 1922-1930), et une "histoire nouvelle" de Fatima d'après les informations contenues dans ses Mémoires (1935+). Pour lui, les apparitions que Lucia aurait bénéficiées à Pontevedra (1925) et Tuy (1929) seraient un "Fatima II", une excroissance suspecte du message authentique de "Fatima I". Un des ces arguments repose sur les paroles de Notre-Dame à Pontevedra, dont les expressions (communion réparatrice des premiers samedis du mois, "hommes ingrats", ...) seraient très proches des apparitions du Sacré-cœur de Jésus à Marguerite-Marie à Paray-le-Monial (années 1673-75 : communion réparatrices des premiers vendredis du mois, "ingratitude", ...). Je rejoins donc la même analyse mais via un angle d'approche totalement différent : celui des avertissements sur la Russie.
Mais alors comment expliquer cette anomalie du message ? Il est évident pour moi que Lucie était traumatisée par les nouvelles de la Russie bolchevique, par les massacres de prêtres espagnols durant la Guerre Civile, je ne trouve pas étonnant qu'elle était persuadée que le communisme pouvait être la Bête de l'Apocalypse. D'ailleurs, elle envoya une lettre au Pape le 6 juin 1958 (p. 159 Y. Chiron) ; " ... Bien que je ne puisse en dire le contenu [lettre du 3e secret], parce que le temps approche je dois dire que, dans les années 1960, le communisme atteindra son point maximum, lequel peut-être diminué quant à son intensité et se durée, et auquel devra suivre le triomphe du cœur Immaculé de Marie et le Règne du Christ". On voit là qu'elle interprète elle-même : la Sainte Vierge n'a que mentionné la date d'ouverture du secret (1960), mais jamais la raison de cette date. [Rem : par la non-divulgation du secret en cette année-là, on comprend mieux pourquoi Garabandal soit arrivé dès l'année suivante]

Peut-on alors rejeter ces secrets que Lucie a mis sur papier dans les années 1940, et donc aussi le 3e ? (cf. historique pour ce dernier : http://laportelatine.org/apparitions/fatima_1915_1930/3eme_secret_de_fatima… ). Je ne le crois sincèrement pas. L'apparition du 13 juillet 1917 est primordiale, et vu les réactions en ce temps-là, et l'abnégation de Lucie à garder les messages pour le futur, c'est indéniable que des choses d'une extrême importance ont été révélées par Notre-Dame ce jour-là. Dans une apparition, il est clair que les paroles ne sont pas audibles par l'ouïe mais directement par le cerveau, et que des "mots" peuvent ne pas être comprises par une petite bergère sans instruction, avant qu'elle ne tente de les interpréter des années après, avec l'âge et l'instruction croissants. Dès que j'ai connu le message en soi, j'ai vite senti que le "communisme" auquel Lucie se référait à partir des années 1925 ne correspondait pas au sens du message, je pense, que la Vierge a voulu dévoiler en 1917 : par étymologie, c'est d'abord un "système de mise en commun", pas le stalinisme que le tyran a imposé de fait à l'URSS. Aujourd'hui, je pourrais traduire ce terme étymologique  - et non politique dévoyée - par "mondialisation commune", un nouvel ordre mondial où tous les peuples seraient régis par la même loi économico-sociale. Un fascisme post-capitaliste mondial pourrait très bien entrer dans la définition d'un monde "communiste".

Là encore, je ne suis pas le seul à le dire. Voyant que le communisme soviétique s'était écroulé en 1991, que la Russie était devenue plus capitaliste que l'Europe libérale, un auteur a bien analysé cela : ( http://www.virgo-maria.org/Livres/laurent_morlier/Doc/node16.htm )
" ... Que ce soit sœur Lucie ou les voyantes de Garabandal – et c'est particulièrement clair dans ce dernier cas –, elles ont mis sur le mot “communisme” une persécution antichrétienne qu'elles avaient du mal à dénommer autrement à l'époque puisque le mondialisme antéchristique n'existait pas encore comme nous le connaissons aujourd'hui… C'est pourquoi, on remarque ces expressions révélatrices : « il semblera comme si… », « toutefois je confondais peut-être… », « Il me semblait que c'était partout », « quelque chose qui ressemblait à une invasion ; quelque chose qui était un grand mal », «  Je confonds invasion et persécution »…
Quand sœur Lucie a répondu, en 1946, que « OUI » tous les pays, sans exception, seront conquis par le communisme, elle voulait sans nul doute parler de l'idéologie antéchristique personnifiée à l'époque par l'URSS, «  un avant coureur de l'Antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations » comme la dénomme la sainte Vierge à La Salette. Cette idéologie antéchristique a aujourd'hui changé de nom, d'apparence, et elle s'avère beaucoup plus belle et séduisante, mais comme le dit la fable “c'est pour mieux te manger mon enfant” : c'est le mondialisme. Le communisme soviétique du début était appelé à se transformer en socialisme universel, et ce socialisme qui doit envahir toute la planète n'est autre que le mondialisme antéchristique, nouveau communisme, c'est-à-dire : disparition de l'indépendance des Nations au profit d'un Gouvernement Mondial antichrist qui prépare le lit à l'Antéchrist...
Donc, ce n'est pas parce que le communisme et l'URSS ont disparu qu'ipso facto, le mondialisme occulte qui le soutenait depuis 1917, a disparu, lui aussi. Bien au contraire ! Depuis la chute du communisme, le nouvel ordre maçonnique du monde a progressé formidablement ! Est-ce là le résultat d'une bonne ou d'une mauvaise Consécration ? Est-ce là le triomphe du Cœur Immaculé de Marie ? Est-ce là ce que le Ciel nous promettait si nous accomplissions ses demandes ? La réponse n'est pas douteuse. Si le péril a changé de forme (abolition du Communisme soviétique), il demeure, pire, il n'est que plus pernicieux à mesure qu'on se rapproche de l'aboutissement du mystère d'iniquité, qui est le règne de l'Antéchrist...
Mais nous ne sommes pas encore arrivés à la phase finale. Pour pouvoir instaurer la dictature mondiale de l'Antéchrist, il sera nécessaire de passer par un effondrement mondial du système économique actuel (socialo-capitaliste). Ce sera probablement la fameuse  « blessure mortelle » annoncée dans l'Apocalypse pour la Bête de la mer, mais dont elle se relèvera glorieusement, faisant l'admiration de tous les habitants de la terre… A partir de ce moment, nous serons dans la phase finale où l'Antéchrist règnera et où il nous faudra tous les secours du Ciel pour pouvoir tenir.
D'ailleurs, quand sœur Lucie répond que « OUI. Tous les pays, sans exception, seront conquis », on ne peut que penser au système politique qui prépare la voie à l'Antéchrist. Dans les saintes Écritures en effet, il n'y a qu'un seul événement aussi universel et mondial qui fasse référence à cette domination et à cette persécution : « Il lui fut donné [à la Bête de l'Apocalypse] autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute Nation. Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dans le livre de vie de l'Agneau immolé, dès la fondation du monde. (…) Elle fit qu'à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front, et que nul ne pût acheter ou vendre, s'il n'avait pas la marque du nom de la Bête ou le nombre de son nom. » ...
"

Je partage ce point de vue. La comparaison avec les voyantes de Garabandal est très pertinente dans le premier paragraphe. En récupérant d'ailleurs une interview de Mari-Loli du 19/10/1982 :
"Q : Vous souvenez-vous de ce que la Mère bénie a dit sur la tribulation causée par le communisme, et qui précédera l'Avertissement ? – R : Il semblera comme si les communistes avaient pris le pouvoir dans le monde entier et que ce serait très dur de pratiquer la religion, d'ouvrir les portes des églises et aux prêtres de dire la Messe."

Jamais, que ce soit à Fatima ou Garabandal, la Vierge Marie n'a prononcé le mot "communisme", comme il est entendu au XXe siècle et par chacun de nous. Les voyantes essayent de raccrocher le "sentiment vocal" qu'elles ont reçu dans leurs apparitions sur ce thème comme une manifestation claire, politique, de leurs époques. Oui, Lucie était obnubilée par la menace communiste de l'URSS. C'est on ne peut plus clair, quand on sait qu'elle avait toujours invalidé toutes les tentatives de consécration de la Russie par les différents papes (le dernier étant celui de JP2 en 1984), jusqu'à ... ben juste après 1991, à l'éclatement du communisme soviétique : en 1992, à l'entretien Two Hours with Sr. Lucy :
Cardinal Padiyara : “Est ce que la consécration [de la Russie] a été accomplie par Jean-Paul II le 25 mars 1984 ?” Sœur Lucia : “Oui, Oui, Oui."

Dans ce cas, si cette vision/interprétation sur la Russie est nulle et non avenue, si donc le 2e secret a été réinterprété par Lucie 23 ans après les faits, est-il encore utile de polémiquer sur le 3e secret, écrit en 1944, et peut-être ou pas révélé ? Ma conviction est que oui : ce 3e secret est dans la lignée des apparitions à message apocalyptique de la Vierge Marie. Et c'est sans doute pas ce qui a été montré en 2000 par le Vatican.
Après avoir lu avec attention le livre de Zavala, ses entrevues avec le Père Gabriele Amorth, les détails minutieux qu'ils énumère des expressions/lettres/interviews des différents protagonistes du 3e secret sur une cinquantaine d'années, je suis certain comme lui que ces 4 pages révélées par Ratzinguer en 2000 sont soit un faux soit une seconde partie (d'autres détails ici : http://www.fatima.org/french/exclusives/pdf/fr_ssh_epiloguepg3.pdf ), donc incomplète, du 3e secret, lequel fut initialement rédigé sur 1 seule page de qq 20 lignes, qui parlait sans aucun doute de corruption de l'Eglise à la fin des temps, comme mentionné par le secret de la Salette, et aussi par le second message de Garabandal.
Un dernier détail : Zavala, en fin de son bouquin, nous dévoile une lettre anonyme qu'on lui aurait envoyée il y a peu de temps, qui serait d'après une graphologue assermentée (déc. 2016) une lettre manuscrite d'une page de Lucie, laquelle serait ce 3e secret. Le texte traduit est ici : http://medias-catholique.info/fatima-le-3e-secret-et-lapostasie-dans-leglis… , mais - quoique les termes semblent en phase avec ce qui est pressenti depuis 70 ans - sa véracité est douteuse, lettre déjà apparue en 2010 chez des Brésiliens liés à une secte intégriste condamné par l'épiscopat brésilien ... D'ailleurs Aviso en avait déjà parlé ici en 2011 ( http://garabandal.clicforum.com/t297-Le-3eme-secret-de-Fatima.htm )

Le mystère du 3e secret demeure.
Mais en tous cas, oubliez la Russie, c'est une fausse piste. Le N.O.M post-capitaliste prend forme sous nos yeux dans tous les pays de la "Communauté Internationale", pour ne pas dire occidentale. Et un des seuls pays à y résister est celui qu'on attaque à tord de tous côtés : la Russie elle-même. Drôle de retournement de situation. Mais pas surprenante : "à la Fin des Temps, la majorité des gens sera trompée" ... J'espère que j'en serai le moins touché Wink
Voilà donc mon petite contribution à ce dédale qui garde ses zones d'ombres ... sinon on n'en serait pas là pour en discuter
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Mai - 16:17 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GARABANDAL, la Voie du Salut Index du Forum -> GARABANDAL -> PROPHETIES (Garabandal et autres) Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com