GARABANDAL, la Voie du Salut Index du Forum GARABANDAL, la Voie du Salut
Apparitions de la Sainte Vierge de 1961 à 1965
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion

Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GARABANDAL, la Voie du Salut Index du Forum -> ACTUALITE -> EGLISE et CONTRE-EGLISE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
EXPERT
Ecrivain de Garabandal

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2012
Messages: 278
Localisation: Dauphiné
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Mai - 23:36 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

L’épuration se poursuit dans la grande tradition néo-stalinienne
À quelques jour de la rencontre (sous toutes réserves...l’information nous vient d’Italie...) de Son Excellence Bernie Fellay (futur Prélat... et Archevêque titu- laire... et nonce apostolique en Italie... peut-être même Car- dinal...) d’avec le Clown Blanc “ Call Me Jorge ” à Fátima les 12 et 13 mai 2017, à l’occasion du cente- naire des apparitions de la Vierge, Menzingen (via l’abbé Bouchacourt) est en train de faire tomber des têtes et reprend son régime de terreur contre tout ce qui peut et veut s’opposer à l’aboutissement d’un accord avec la Rome apostate...


C’est comme ça !
Ça chauffe à la F$$PX... Que ne feraient-ils pas pour sauver le ralliement à la secte maçonnique conciliaire !...


Nous approchons vraiment de la fin du combat... et du ralliement officiel...
La réconciliation avec les lefebvristes se fait plus proche, titrait le 30 janvier 2017 le site Vatican Insider. Mr Guido Pozzo, secrétaire laïc déguisé en évêque de la commission pseudo-pontificale Ecclesia Dei, chargée du dialogue conciliaire avec la Fraternité Saint-Pie-X (F$$PX), confirmait alors notamment que la commission travaille sur la “forme juridique” pour accueillir la F$$PX.
Rappelons-nous simplement la “prophétie” (en quelque sorte) de L.-H. Remy depuis des années :
« Lorsque la Fraternité aura signé [son ralliement NDLR] alors commencera la 3ème guerre mondiale... »



Mariages dans la F$$PX : lettre de doyens de la F$$PX et des communautés religieuses amies
Aujourd’hui, dans une lettre signée de sept doyens du district de France de la F$$PX ainsi que par l’ensemble des supérieurs des communautés masculines amies de la F$$PX, ceux-ci
rappellent ce qu’est le droit des fidèles en ce domaine et la véritable nature de l’état de nécessi- té qui existe toujours aujourd’hui. Ainsi, la juridiction de suppléance est rappelée avec force. Ce texte a été publié dans le Chardonnet de ce mois et lu dans un grand nombre des chapelles de la F$$PX en France.







Les sanctions contre les 7 signataires commencent à tomber.
Menzingen (via l’abbé Bouchacourt) est en train de faire tomber les têtes et reprend son régime de terreur contre tout ce qui peut et veut s’opposer à l’aboutissement d’un accord avec la Rome apostate. Nous nous rappelons encore de la méthode des procès, mais cette fois-ci c’est la politique de la déchéance. Nous vous laissons découvrir la lettre de l’abbé Bouchacourt justifiant ces cruelles répressions. L’abbé Bouchacourt, tel un chef sans cœur et sans esprit, ne veut rien entendre aux doutes de ses prêtres et balaye les graves objec- tions d’un revers de la main.
Ce sera donc M. l’abbé Vassal, largement compromis pour avoir couvert de graves affaires de mœurs dans une école aux États-Unis, qui sera promu curé de l’église-vitrine de la F$$PX en France. (dixit Reconquista de la fausse “Résistance”)
Rappelons encore que l’abbé Paul Vassal, alors directeur à Post Falls aux États-Unis d’Amé- rique avait été compromis dans une sombre affaire de grand lupanar F$$PX : Élèves se livrant à la masturbation collective et à la sodomie dans les toilettes ou dans la chapelle de l’école... (i)
Monsieur l'abbé Vassal lors de Banquet « les 30 ans de Saint-Nicolas-du-Chardonnet » à la Mutualité, le 17 février 2007.
Un seul mot d’ordre final : À Saint-Nicolas et partout
BOUCHACOURT & FELLAY DEHORS !






Objet : Mariages FSSPX Chers Confrères,


FRATERNITÉ SACERDOTALE SAINT-PIE X Le Supérieur de district
Suresnes, le 10 mai 2017 À tous les prêtres du district de France
Pour information
aux communautés amies


Suite aux évènements douloureux qui ont motivé ma lettre de dimanche dernier, je souhaite vous donner des nou- velles de la situation présente et vous communiquer les décisions qu’ils m’ont amené à prendre.
Je souhaiterais tout d’abord revenir sur une expression employée dans mon dernier courrier. Les termes « mépris et rebut », sûrement d’une dureté excessive, concernaient les circonstances qui entouraient la publication du do- cument. Il est bien évident qu’il n’y avait de ma part aucune volonté de mépriser ses auteurs. Le texte diffusé pré- sente certes des erreurs, des insuffisances, mais proposé avec loyauté avant sa publication soit au district, soit à la Maison générale, il aurait mérité d’être étudié et amendé, comme d’ailleurs l’étude que je vous ai moi-même en- voyée. Le modum employé étant inacceptable, parce que subversif, il a entraîné mon refus de considérer le conte- nu du document. La fin ne justifie pas les moyens. On ne peut utiliser un moyen illégitime pour atteindre un bien présumé. Pourquoi avoir écrit ce texte dans le secret ? Pourquoi l’avoir montré à certains prêtres et caché aux autres ? La confusion s’est alors répandue chez nos fidèles. Beaucoup d’entre eux n’ont pas compris ce qui se pas- sait dimanche dernier à la messe. De plus, des divisions désastreuses et très pénibles se sont manifestées entre les prêtres d’une même communauté. Les fruits de cette initiative ne sont pas bénis de Dieu.
Aussi, en accord avec Monseigneur Fellay, il m’a fallu prendre de difficiles décisions envers les confrères qui ont
signé le document incriminé.


. Monseigneur Fellay a nommé en remplacement de Monsieur l’abbé de La Rocque. Quant aux nouveaux doyens, ils seront nommés au 15 août prochain. Abbé Bouchacourt
Tél. : 01 45 06 10 68 - Fax : 01 47 28 45 32 






TEXTE DE LA LETTRE DES DOYENS DE LA F$$PX ET DES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES AMIES
Bien chers fidèles,
Le 4 avril dernier, la commission pontificale Ecclesia Dei rendait publique une lettre de son prési- dent, le cardinal Müller, relative aux mariages célébrés par les prêtres de la FSSPX. Explicitement approuvé par le pape qui en a ordonné la publication, ce document entend régir les mariages célébrés dans le cadre de la Tradition catholique.




Monsieur l’abbé de La Rocque est relevé de sa charge de « curé » de Saint-Nicolas du Chardonnet et les sept signataires eux- mêmes relevés de leur charge de doyen







Suite à cette lettre, une vaste campagne de communication, émanant d’horizons très différents, veut laisser croire que par ce geste, le pape reconnaît purement et simplement les mariages que nous célébrons, voire reconnaît la validité de tous les mariages que nous avons pu célébrer jusque-là. La réalité est, hélas, bien différente.
Parce que cette question vous touche au plus près, qu’elle concerne votre foyer, vos enfants en âge de contracter mariage, votre avenir, nous nous devons de vous éclairer tant sur la portée ré- elle de ce document romain que sur notre attitude.


L’ÉVIDENTE VALIDITÉ DE NOS MARIAGES
Vous le savez, depuis quarante ans maintenant, les autorités romaines refusent de reconnaître la validité des mariages que nous célébrons, et ce malgré le droit de l’Église.
Certes, ce droit prévoit que le sacrement de mariage soit célébré devant le curé de paroisse ou son délégué, ainsi que devant au moins deux témoins (1). C’est ce qu’on appelle la forme cano- nique du mariage, nécessaire à sa validité. Or les prêtres de la Fraternité Saint-Pie X n’étant ni curés de paroisse ni délégués par eux, certains soutiennent que les mariages qu’ils célèbrent sont invalides, par défaut de forme canonique. Sous ce motif, les tribunaux tant romains que dio- césains n’hésitent pas à déclarer nuls ces mariages. Ce faisant, ils s’opposent pourtant au droit le plus fondamental de l’Église (2).
En effet, ce même droit canon (3) prévoit le cas où « il n’est pas possible d’avoir ou d’aller trouver sans grave inconvénient un assistant compétent selon le droit ». Si une telle situation était prévue durer trente jours, alors la loi ecclésiastique reconnaît aux futurs le droit d’échanger validement et licitement leurs consentements devant les seuls témoins laïcs ; sans curé de paroisse donc, ni de prêtre délégué par lui. Cependant, pour la licéité de l’acte, ces futurs mariés doivent faire appel si c’est possible à n’importe quel prêtre. Un mariage ainsi célébré l’est selon la forme appelée ex- traordinaire. C’est sous cette forme que, depuis quarante ans, nous recevons validement et lici- tement l’échange de vos consentements, sans qu’aucun doute soit possible.
L’état de nécessité
Car vous le savez, il n’existe hélas aucun doute sur la situation extraordinairement dramatique que traverse l’Église (4). Celle-ci subit toujours plus aujourd’hui ce que Mgr Lefebvre appelait “le coup de maître de Satan” : « Diffuser les principes révolutionnaires par l’autorité de l’Église elle- même. » (5) Nous voyons en effet les autorités de l’Église, depuis le siège de Pierre jusqu’au curé de paroisse, porter directement atteinte à la foi catholique par un humanisme dévoyé qui, plaçant au pinacle le culte de la conscience, détrône d’autant Notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi, la royauté du Christ sur les sociétés humaines est simplement ignorée, voire combattue, et l’Église est saisie par cet esprit libéral qui se manifeste spécialement dans la liberté religieuse, l’œcu- ménisme et la collégialité. À travers cet esprit, c’est la nature même de la Rédemption réalisée par le Christ qui est remise en cause, c’est l’Église catholique, unique arche du salut, qui est niée dans les faits. La morale catholique elle-même, déjà ébranlée dans ses fondements, est renversée par le pape François, par exemple lorsque celui-ci ouvre explicitement la voie à la commu- nion des divorcés « remariés » vivant maritalement.



Cette attitude dramatique des autorités ecclésiales entraine sans aucun doute un état de néces- sité pour le fidèle. En effet, il y a non seulement grave inconvénient, mais encore réel danger à remettre son salut entre les mains de pasteurs imbus de cet esprit « adultère » (6), délétère tant pour la foi que pour la morale. Nous n’avons d’autre choix que de nous protéger d’une telle auto- rité, parce qu’elle « est dans une situation d’incohérence et de contradiction permanente » et que, « tant que cette équivoque ne sera pas dissipée, les désastres se multiplieront dans l’Église. » (7) Nous vivons ces circonstances où la véritable obéissance réclame de désobéir (8), car « il vaut mieux obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5, 29).
Aussi longtemps que cette équivoque des autorités ecclésiales ne sera pas dissipée, persistera également le grave inconvénient prévu par le canon 1098, et sera donc justifiée la célébration de mariages selon la forme extraordinaire.
De plus, le mariage impliquant comme tout sacrement une profession de foi, on ne peut contrer le droit des fidèles aux sacrements en leur imposant un ministre qui oriente habituellement son ministère dans la direction adultère officialisée à Vatican II, alors qu’ils ont la possibilité d’en réfé- rer à un prêtre indemne de cette prévarication de la foi.
La portée du document romain
À la lumière de ces principes apparaît la portée réelle du document romain. Persistant dans la ligne désastreuse de Vatican II, les autorités romaines prétendent tout simplement vous priver de la forme extraordinaire du mariage, par négation de l’état de nécessité. Ce document veut donc vous obliger à recourir pour votre mariage à un prêtre diocésain, ne laissant aux prêtres de la FSSPX que la possibilité de célébrer la messe qui suit. La Commission Ecclesia Dei prévoit en effet que, « dans la mesure du possible, la délégation de l’Ordinaire pour assister au mariage [des fidèles de la FSSPX] sera donnée à un prêtre du diocèse (ou du moins à un prêtre pleinement ré- gulier) pour qu’il reçoive le consentement des parties [...] ; suivra alors la célébration de la Sainte Messe votive par un prêtre de la Fraternité. »
C’est seulement « en cas d’impossibilité ou s’il n’existe pas de prêtre du diocèse qui puisse rece- voir le consentement des parties, [que] l’Ordinaire peut concéder directement les facultés néces- saires au prêtre de la Fraternité. » Autrement dit, c’est seulement et seulement si il existe un cas de nécessité — dont on ignore la nature, puisqu’il ne s’agit plus du grave dommage que l’esprit libéral cause à la foi catholique — que l’évêque pourra donner délégation à un prêtre de la Fra- ternité Saint-Pie X. Tout autre mariage célébré par un prêtre de la FSSPX sans délégation expli- cite de l’Ordinaire continuera à être considéré invalide par les actuels détenteurs de l’autorité su- prême.
Outre qu’une telle décision est aussi injuste que nulle, elle fait une nouvelle entorse à l’esprit du droit. La commission Ecclesia Dei s’y permet en effet ce que même le nouveau code de droit ca- nonique s’était interdit, à savoir mettre sous la coupe de l’Ordinaire la forme extraordinaire du mariage, et ce au dépend du droit naturel au mariage. (9)





Nos mariages, très certainement valides hier, aujourd’hui et demain
Aussi, tant que durera cet état dramatique de l’Église et l’équivoque destructrice dans laquelle vivent les plus hautes autorités de l’Église, nous continuerons pour notre part à user de la forme extraordinaire du mariage, sans la laisser indûment régenter par l’Ordinaire.
Nous continuerons donc à célébrer validement et licitement vos mariages dans nos églises et chapelles, comme nous l’avons toujours fait jusque-là, nous en référant pour cela aux canons 1098 de l’ancien code et 1116 du nouveau, indépendamment de toute entente préalable avec l’Ordinaire.
À ceux qui objecteraient qu’une telle pratique serait désormais invalide puisque les autorités ec- clésiastiques offrent une possible délégation de l’Ordinaire, nous leur répondrons que l’état de nécessité qui légitime notre façon de faire n’est pas canonique mais dogmatique, que l’impos- sibilité de recourir aux autorités en place n’est pas physique mais morale. Nous ne voulons tout simplement pas abandonner les âmes qui, acculées par les circonstances, se confient à notre ministère. Elles n’ont pas fui des autorités prévaricatrices pour qu’on les leur impose au cours d’une des cérémonies les plus importantes de leur vie. Par ailleurs ceux qui nous font une telle objection montrent qu’ils connaissent bien peu le droit de l’Église, lequel raisonne inversement. Celui-ci permet en effet à des fidèles de se placer volontairement dans le cas de nécessité pour contracter validement et licitement un mariage selon la forme extraordinaire, quand bien même ils auraient la possibilité de faire autrement. (10)
Dans le cas où certains fidèles obtiendraient d’un curé la possibilité de voir leur mariage célébré dans son église paroissiale, nous nous en tiendrons à nos sages coutumes établies par le temps. Dans la mesure où ce curé serait habituellement bien disposé vis-à-vis de la Tradition de l’Église et nous laisserait le soin de la prédication, nous ne verrions pas d’objection à ce que celui-ci re- çoive les consentements selon le rituel traditionnel, tout en laissant à un prêtre de notre Fraternité la célébration de la messe. (11) Mais nous refuserons cette célébration de la messe si, délégation devant être donnée, celle-ci nous était refusée, au profit par exemple d’un prêtre Ecclesia Dei.
Pour le bien du sacrement de mariage, pour le bien de vos foyers, pour le bien de vos âmes, nous n’entendons pas non plus soumettre la cause de vos mariages à une juridiction ecclésias- tique dont les tribunaux déclarent nuls des mariages certainement valides, sous le faux prétexte du manque de maturité psychologique des contractants. Nous savons en outre combien ces mêmes tribunaux entérinent de fait le divorce catholique par le biais de la procédure simplifiée de nullité de mariage promulguée par le pape François. C’est pourquoi nous continuerons à ne re- connaître comme ultime juge de ces questions que la commission Saint Charles Borromée, que la Fraternité Saint Pie X a dû établir précisément en raison de ces déclarations de nullité certai- nement invalides.



Conclusion


Enfin, qu’il nous soit permis d’exprimer notre grand étonnement au sujet de cette décision ro- maine et de l’écho qu’elle a reçu. La prélature personnelle que l’on fait miroiter à la Fraternité Saint-Pie X était censée nous reconnaître tels que nous sommes, et nous garder dans l’indé- pendance à l’endroit des Ordinaires du lieu. Or les premières décisions prises consistent à sou- mettre injustement nos mariages à ces Ordinaires, avant de conditionner demain l’ouverture de nos nouvelles Maisons à leur approbation. C’est dire combien la duplicité de langage ne règne pas seulement dans le domaine de la foi et de la morale, mais encore dans ces questions cano- niques.
Aussi, en cette année centenaire des apparitions de Fatima, nous invoquons le Cœur Immaculé de Marie non pas pour qu’Elle mette fin à notre situation canonique jugée irrégulière par certains, mais afin que l’Église soit libérée de son occupation moderniste et que ses plus hautes autorités retrouvent le chemin suivi par l’Église jusqu’à Vatican II. C’est alors que nos évêques pourront remettre leur épiscopat entre les mains du Souverain Pontife (12).




Le 7 mai 2017,
Abbé David ALDALUR, Doyen du doyenné de Bordeaux Abbé Xavier BEAUVAIS, Doyen du doyenné de Marseille Abbé François-Xavier CAMPER, Doyen du doyenné de Lyon Abbé Bruno FRANCE, Doyen du doyenné de Nantes Abbé Thierry GAUDRAY, Doyen du doyenné de Lille Abbé Patrick de LA ROCQUE, Doyen du doyenné de Paris Abbé Thierry LEGRAND, Doyen du doyenné de Saint-Malo
Ont également cosigné cette lettre :
R.P. JEAN-MARIE, Supérieur de la Fraternité de la Transfiguration R.P. PLACIDE, Prieur du monastère bénédictin de Bellaigue R.P. ANTOINE, Gardien du monastère capucin de Morgon
Nota CatholicaPedia : dans le langage Truqué nous vous avons accentué tous les mots mal à propos et blasphématoires pour la Sainte Église... La seule Vraie Église de Dieu !





 Post Falls : Un bordel FSSPX « avec le religieux dévouement » de Menzingen
En septembre dernier, l’abbé Christian Thouvenot signait un article sur «Le synode et les passions d’ignominie », où il étrillait l’attitude du synode vis-à-vis de l’homosexualité. Ce personnage qui ne se remet jamais en cause un instant a perdu là une belle occasion de balayer devant sa propre porte.
Nous voulons parler de l’école F$$PX de Post Falls (Idaho) : http://sspx.org/en/immaculate-conception- church-priory
À l’occasion de l’affaire Sloniker nous en avons appris bien davantage par nos sources locales et, si nous di- sions que l’école F$$PX de Post Falls est un grand lupanar, nous serions encore en-deçà de la réalité.


Élèves se livrant à la masturbation collective et à la sodomie dans les toilettes ou dans la chapelle de l’école ; un directeur fermant les yeux sur ces faits et allant jusqu’à les nier ; le même directeur engageant sciemment un enseignant qui a rédigé un roman pornographique et s’illustre en classe par sa grossièreté ; un fidèle grand-père respecté et actif dans la communauté inculpé suite à un coup de filet anti-pédophile de la police en veux-tu, en voilà. Ce cloaque est trop énorme pour être décrit par le menu, et nous vous laissons découvrir cela en détail sur ce forum (ce n’est pas que nous approuvions forcément tout ce qui se dit sur ce forum mais, pour l’essentiel, les informations y sont non censurées et exactes).
C’est le même abbé Paul Vassal, directeur à Post Falls, qui engage en toute connaissance de cause un profes- seur auteur d’un roman porno, qui menace ensuite de licenciement les autres enseignants qui protestent (con- tester l’autorité de Môôôsieur l’abbé est bien plus grave que de corrompre la jeunesse), qui nie effrontément l’existence d’actes de sodomie entre élèves pour les minimiser une fois qu’il est dos au mur. Comment un prêtre aussi ignoble n’a-t-il pas encore été suspendu? L’abbé Thouvenot, secrétaire général de la F$$PX et grand spécialiste des « passions d’ignominie », devrait nous expliquer cela
Quant à l’abbé Patrick Crane, anciennement basé à Post Falls, et qui a opportunément été muté par Mgr Fellay, il avait tout bonnement laissé Kevin Sloniker accompagner des camps, alors que plusieurs parents s’étaient plaints à lui et qu’il avait même reçu une plainte d’un élève, l’informant que M. Sloniker l’avait forcé à se dés- habiller et l’avait fouetté ! Il a ensuite déclaré aux enquêteurs, qui l’on retrouvé à Phoenix, qu’il se souvenait juste que ce garçon ne voulait pas aller au camp. Cet abbé Crane est à présent à Phoenix où la F$$PX exploite conjointement une « paroisse » (sic) et une école !
À quand une inculpation de Mgr Fellay ?! Cet ignoble personnage mîtré est un multi-récidiviste en matière de mise en danger d’enfants, et cela crie vengeance au ciel !
Il faut dire qu’à Phoenix l’abbé Crane fait très fort : dans ses sermons, il menace les fidèles de privation de sacrements (un chantage dont la F$$PX est coutumière) s’ils ne mettent pas leurs enfants dans une école F$$PX. Quel culot, quand on voit la négligence caractérisée dont cette crapule en soutane a fait preuve à l’école de Post Falls ! Autrement dit : mettez vos enfants dans une école où un pervers les déshabille et les fouette, où le directeur ferme les yeux sur ces faits, où un professeur qui rédige un roman porno est protégé par le directeur, où les élèves se sodomisent dans la chapelle. Mettez vos enfants dans ces cloaques de débauche, sous peine d’être privés de sacrements. C’est hallucinant. Même les pharisiens du temps de Jésus n’auraient pas imaginé ça. Et ce sont ces pervertisseurs de la jeunesse qui vont « sauver l’É glise »
Plus fou encore : l’abbé Vassal n’a pas été sanctionné : sans être démis par son supérieur de district l’abbé Wegner, il a pu se « payer le luxe » de présenter honorablement sa démission. Par contre, essayez un peu de critiquer publiquement Mgr Fellay et vous verrez si on vous laisse démissionner ou bien si on vous vire séance tenante Conclusion : il est plus grave de critiquer la mafia qui dirige la F$$PX que de corrompre la jeunesse. À vrai dire, on sait déjà depuis quelques années que, dans la F$$PX, on peut être prêtre, sauter une fiancée pendant des leçons de catéchisme et recevoir de Mgr Fellay une belle promotion comme n°2 d’un des plus gros districts de la F$$PX : 


http://www.stop-pedos-trad.is/wp/index.php/2015/09/10/abbe-d-une-preparatio… aux-aspects-tres-concrets-du-mariage/
Parents, réfléchissez ! Est-ce ça l’éducation catholique que vous recherchez ? Quelle perversion d’utiliser des peines canoniques pour tenter de vous forcer à corrompre vos enfants dans des écoles qui sont devenues de véritables bordels ! Allez-vous continuer longtemps à vous saigner aux quatre veines pour financer cette « bonne éducation catholique » pour « l’âme de vos enfants » ? Un bon conseil : cessez de donner le moindre sou à ces corrupteurs. Ces gens, et en particulier la maison générale de la F$$PX, ne comprennent que le lan- gage du pouvoir, c’est-à-dire l’argent (voir Livre Noir de la FSSPX). S’ils ne reçoivent plus de dons, ils seront bien obligés de changer leurs pratiques.



En conclusion de son article sur « les passions d’ignominies », l’abbé Thouvenot écrit : « Mais s’ils sont cou- pables ceux qui s’y livrent, plus coupables encore sont « ceux qui approuvent ceux qui font de telles choses ». (Romains I, 32) ». Comme c’est joliment dit ! Pour notre part, nous dirons simplement : quand on est mor- veux, on se mouche avant de prétendre moucher autrui. Car rappelons juste que Menzingen est parfaitement au courant de ce qui s’est passé et se passe encore à Post Falls, mais approuve en ne sanctionnant pas les prêtres responsables de cet immense bordel. Ainsi, Mgr Fellay, supérieur général, et l’abbé Thouvenot, secré- taire général, sont « encore plus coupables ». Et le « religieux dévouement » avec lequel, tout honte bue, il ose signer ses lettres n’y changera rien. À ces pasteurs d’âmes qui scandalisent les petits, mieux vaudrait attacher une meule au cou et les précipiter dans un lac suisse.
En épilogue : devinez quel est le nom de l’école F$$PX de Post Falls ? « L’Immaculée Conception ». Ça ne s’invente pas...


 
1 Mgr Lefebvre, Déclaration publique à l’occasion de la consécration épiscopale de plusieurs prêtres de la FSSPX, in Fideliter, hors série des 29 et 30 juin 1988.
2 Ce sont en effet les axiomes fondamentaux du droit qui sont en jeu : La loi suprême est le salut des âmes, et Les sacrements sont pour les hommes bien disposés ils proposèrent qu’elle ne puisse être utilisée sans que les époux aient tenté au moins un recours à l’Ordinaire, et jamais contre l’avis de ce dernier. Aussi, un projet de modification dudit canon fut proposé lors de la 4ème session du concile : « [Forma extraordinaria celebrationis matrimonii] Ad valide contrahendum matrimonium coram solis testibus extra periculum mortis, praeter conditiones praescriptas in can. 1098 CIC, requiritur : a) ut petitio Ordinario loci facienda, si fieri possit, omissa non fuerit, vel matrimonium non celebretur nisi post mensem ab interposita petitione sine responsione ; b) ut matrimonium non celebretur contra ordinarii vetitum (Conc. Vatic. II ; Periodus III, in AS 3, pars 8, 1075) [La forme extraordinaire de la célébration du mariage] Pour contracter valide- ment un mariage en dehors du péril de mort et devant les seuls témoins, et au-delà des conditions prescrites au can. 1098, il est requis : a) que la demande à faire auprès de l’Ordinaire du lieu, n’ait pas été omise, si possible, ou que le mariage ne soit pas célébré avant une durée d’un mois postérieure à l’envoi de la demande et sans avoir obtenu de réponse ; b, que le mariage ne soit pas célé- bré contre l’interdiction de l’Ordinaire »... Après une discussion difficile, les pères conciliaires décidèrent majoritairement de laisser la décision entre les mains du Pape et de la Commission pour la révision du droit canonique. Cette Commission aborda plusieurs fois ce point (en 1970, 1975, 1977, 1978 et 1982), mais les discussions furent âpres. Finalement, le canon 1116 du nouveau code reprenait substantiellement le canon 1098, sans y introduire le moindre devoir de recourir à l’ordinaire pour utiliser la forme extraor- dinaire du mariage. Le motif en était que soit assuré le droit naturel au mariage en toutes circonstances.
3 Code de 1917, canon 1098 ; Code de 1983, canon 1116
4 Quand bien même un doute aurait subsisté quant à l’existence de cette situation d’exception autorisant l’usage de la forme extraor- dinaire du mariage, il faut souligner que, selon le droit, l’Église suppléerait au manque de juridiction (Code de 1917, canon 209 ; Code de 1983, canon 144), gardant donc à l’acte toute sa validité.
5 Mgr Lefebvre, Le coup de maître de Satan, Éditions saint Gabriel, 1977, p. 5-6.
6 Mgr Lefebvre, Déclaration publique à l’occasion de la consécration épiscopale de plusieurs prêtres de la FSSPX, in Fideliter, hors série des 29 et 30 juin 1988.
7 Mgr Lefebvre, Le coup de maître de Satan, Éditions saint Gabriel, 1977, p. 5-6
8 Mgr Lefebvre, L’obéissance peut-elle nous obliger à désobéir ?, note du 29/03/1988 in Fideliter, hors série des 29 et 30 juin 1988
9 Cf. André Sale, La forma straodinaria e il ministro della celebrazione del matrimonio secondo il codice latino e orientale, éditions Pontificia Universita Gregoriana, Rome 2003, pp. 142 à 154 : à la veille du concile Vatican II, plusieurs évêques et cardinaux deman- dèrent une modification du canon 1098 relatif à la forme extraordinaire du mariage. Pour éviter les abus dans l’usage de cette forme,
10 Le 13 mars 1910, la Sacrée Congrégation des Sacrements déclare valide le mariage devant les seuls témoins de ceux qui se ren- dent, pour tourner la loi, dans une région où existe l’impossibilité commune. Cf. Naz, Traité de Droit Canonique in. can. 1098, T. II n° 426 p.377 note 2.
11 Ce faisant, nous n’entendrions pas pour autant entériner l’injustice manifeste de la nouvelle décision romaine, laquelle rend inapte un prêtre de la Fraternité Saint Pie X à recevoir juridiction d’un curé de paroisse, et frustre ce dernier d’un pouvoir qui lui est pour- tant ordinaire.




12 Mgr Lefebvre, Déclaration publique à l’occasion de la consécration épiscopale de plusieurs prêtres de la FSSPX, in Fideliter, hors série des 29 et 30 juin 1988


 



Source : https://web.archive.org/web/20161120154621/http:/www.stop-pedos-trad.is/wp/… bordel-fsspx-avec-le-religieux-devouement-de-menzingen/



_________________
Ma Vraie Liberté est mon pouvoir pour choisir entre tous les moyens qui me sont proposés pour atteindre la fin qui m'est imposée.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Mai - 23:36 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EXPERT
Ecrivain de Garabandal

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2012
Messages: 278
Localisation: Dauphiné
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Mai - 23:44 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

Rencontre officielle Bergoglio / Fellay (F$$PX) CAVE NE CADAS



Je vous l’annonçais cette nuit...

Publié le 12 mai 2017


À quelques jour de la rencontre de Son Excellence Bernie Fellay (futur Prélat... et Archevêque titulaire... et nonce apostolique en Italie... peut-être même Cardinal...) d’avec le Clown Blanc “ Call Me Jorge ” à Fátima les 12 et 13 mai 2017, à l’occasion du centenaire des apparitions de la Vierge, Menzingen (via l’abbé Bouchacourt) est en train de faire tomber des têtes et reprend son régime de terreur contre tout ce qui peut et veut s’opposer à l’aboutissement d’un ac- cord avec la Rome apostate...


FSSPX – VOUS DEVRIEZ LIRE ATTENTIVEMENT !
Fellay et Bergoglio se rencontrent officiellement le 13 mai, centenaire de l’apparition de Fátima.
Des pèlerins devant Notre-Dame de Fatima. Fatima, au centre du Portugal, le 11 mai 2017. / PATRICIA DE MELO MOREIRA/AFP









(Bien sûr qu’une fois révélée... l’information... le timing (substantif verbal du verbe anglais to time, em- ployé en français (anglicisme) comme synonyme de synchronisation) ces malins nous jouerons le jeu du Chat et de la Souris... et donc la rencontre officielle ne se fera que quelques jours suivants... Ne venez donc pas nous dire... que c’est encore une fois... Cela fait combien de fois que vous annoncez le rallie- ment imminent ? Vous finirez pour sûr, par avoir raison ... pour sur !...)



Fellay y recevra sa récompense publiquement.
Dans la corbeille de mariage : l’épuration systématique du clergé de France qui résiste encore à l’Apostasie, dont le coup d’envoi vient d’être lancé.
Cela n’est nullement une surprise !
Tout cela avait été annoncé, expliqué et démontré précisément sur documents voici déjà près d’une dizaine d’années par Virgo Maria, encore consultable aujourd’hui gratuitement sur le site http://www.virgo-maria.org
Si vous êtes de bonne foi, vous pouvez encore retrouver ces mises en garde !
Maintenant, il faut que les clercs français de la Fraternité St Pie X qui refusent d’apostasier, désignent deux doyens qu’ils jugeront aptes, pour leur demander de se faire sacrer évêques, VRAIS ÉVÊQUES CATHOLIQUES, VALIDEMENT CONSACRES PAR DE VRAIS ÉVÊQUES CATHO- LIQUES (cf. http://www.rore-sanctifica.org) ANTI-CONCILIAIRES en confiant leur combat de la FOI CATHOLIQUE A NOTRE DAME DU ROSAIRE (ET POUR CELA NE COMPTEZ SURTOUT PAS SUR Mgr Tissier de Mallerais, ni sur aucun autre évêque de la Fraternité !).
Le ‘grand résistant’ Mgr Tissier de Mallerais, dirigeant la commission canonique Saint Charles Borromée (gérant les mariages de la F$$PX et donc impliquée par la matière concernée par le décret de François) de la F$$PX et parfaitement informé sur l’abbé Vassal et les scan- dales du District des États-Unis de la F$$PX, car résidant depuis 2012 à Chicago, reste enfoncé dans un silence complice qui n’avoue pas son nom.
La toile de fond de ce « coup d’État » clérical est donnée par les scandales contre la FOI qui se multiplient sous l’autorité et avec la participation active de François : encensement de Luther, dont une statue a été installée au sein du Vatican, rejet de la doctrine de l’Église sur le mariage et les divorcés « remariés » (dubia en cours au sein même de l’église [secte] Conciliaire), etc. La liste de François dépasse tout ce qui a été vu pendant 40 ans.
Ces méthodes de Mgr Fellay reproduisent celles qui ont eu cours au sein de la secte Conciliaire au lendemain du conciliabule Vatican II, en 1965, pour imposer de force, aux clercs qui voulaient rester catholiques, la Révolution cléricale mise en place par les clercs modernistes infil- trés jusqu’au sommet de l’Église depuis les décennies précédentes.
Le « coup de force » du limogeage des prêtres fidèles/promotion de l’abbé compromis apparaît désormais comme le scandale ‘de trop’.
Devant une telle déchéance du Supérieur général de la F$$PX, Mgr Fellay, et de son repré- sentant en France, l’abbé Bouchacourt, quelles voix cléricales s’élèvent pour les déposer et les arrêter dans leur folle entreprise qui précipite l’œuvre de Mgr Lefebvre, ses chapelles, ses écoles et ses prêtres, tout droit dans la bouche de la Rome apostate et moderniste qu’avait dénoncée en 1974 Mgr Lefebvre ?








Alors que le 13 mai 2017 marque le centenaire de l’apparition de Fatima, que les clercs n’ont eu de cesse de prêcher, lequel d’entre eux fera preuve d’un minimum de courage pour mettre un terme à cette Révolution cléricale qui émane de Menzingen et qui menace les âmes ?
Se trouvera-t-il un seul juste parmi les deux évêques, les supérieurs de District, les doyens limogés, les prêtres, pour nettoyer ce « cloaque d’impureté » et sauver les âmes menacées dans leur vie surnaturelle ?
Pour le début de purge en cours, vous lirez attentivement ce qui suit.
URGENT ! FRATERNITÉ SAINT PIE X
Fellay et Bergoglio se rencontrons donc officiellement dans les jours prochains, à l’oc-
casion des cérémonies du centenaire de l’apparition de Fátima. Fellay y recevra sa récompense publiquement.
Dans la corbeille de mariage : l’épuration systématique du clergé de France qui résiste en- core à l’Apostasie, dont le coup d’envoi vient d’être lancé.
Cela n’est nullement une surprise !
Tout cela avait été annoncé, expliqué et démontré précisément sur documents voici déjà près d’une dizaine d’années par Virgo Maria, encore consultable aujourd’hui gratuitement sur le site http://www.virgo-maria.org
Si vous êtes de bonne foi, vous pouvez encore retrouver ces mises en garde !
Vous y trouverez également tous les dossiers explicitant la mise en place du piège tendu par l’ex-anglian Mgr Williamson aux prêtres de la Fraternité qui refuseraient le ralliement- apostasie de Fellay (conseillé par la taupe Schmidberger) à Bergoglio.


Abbé Vassal promu par Mgr Fellay et guillotine cléricale – « En marche ! » dans la compromission par les affaires et le chantage sur Saint-Nicolas
Le candidat ‘Macron-Vassal’ de Mgr Fellay marque le début décisif de la purge à venir cor- rélative de l’accord de ralliement à François
Mgr Fellay, supérieur de la F$$PX vient le mercredi 10 mai 2017, par une circulaire de l’abbé Bouchacourt, Supérieur du District de France de la F$$PX, de nommer dans l’urgence l’abbé
Vassal, curé de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. (Voir notre article de ce matin). Cette déci- sion est concomitante du limogeage soudain et brutal de l’actuel Curé et des 6 doyens du District de France, coupable aux yeux du Supérieur général, d’avoir rappelé la position de Mgr
Lefebvre sur les mariages dans la F$$PX.
Ce limogeage brutal intervient à peine deux mois après que ces prêtres aient célébré avec flamme et émotion à la salle de la Mutualité à Paris les 40 ans de la prise de l’église Saint- Nicolas-du-Chardonnet en 1977.
L’abbé Vassal, le bien-nommé, y prendra ses fonctions le dimanche 14 mai 2017, après que l’actuel titulaire, l’abbé de La Rocque, ait vidé les lieux comme cela lui a été intimé dans la plus grande précipitation par l’abbé Bouchacourt.
Mgr Fellay a donc choisi de promouvoir un abbé Vassal qui a dû, le 14 juillet 2016, présenter à son supérieur de District aux États-Unis, sa démission (voir le fac-similé ci-dessous) de Directeur d’une école de la F$$PX aux États-Unis, à Post Falls, après avoir été violemment mis en cause par les parents pour avoir couvert Sloniker, un ancien de Winona (2005), un violeur à répétition sur les jeunes dans les camps de jeunesse de la F$$PX.




Désormais très pressé de livrer l’œuvre de Mgr Lefebvre à François, chef de la secte Conci-
liaire moderniste et apostate, pour y gagner une « prélature à vie » qui le mettrait à l’abri d’une non reconduction lors du chapitre général de la F$$PX en 2018, Mgr Fellay n’hésite plus à promouvoir l’indécence et les nominations les plus obscènes, dans les postes de responsabilité de la F$$PX.
Ce faisant, il expose les familles et leurs enfants, en France, tout en offrant aux autorités conciliaires un très efficace moyen de pression sur le futur curé de Saint Nicolas. Les mé- dias hostiles à l’œuvre de Mgr Lefebvre, n’auront aucun mal à rappeler, le moment venu, ses compromissions à l’abbé Vassal dans des affaires de mœurs.


 
Le but de cette nomination obscène est évidente : elle doit permettre d’exercer un chantage sur le futur Curé de Saint-Nicolas et donc sur la F$$PX et forcer ainsi les récalcitrants à ac- cepter l’inacceptable.
Et cela au moment même où les affaires de pédophilie de la secte Conciliaire en France dé- frayent la chronique. (Cf. nos précédents articles)
En se prêtant servilement à cette opération de promotion d’un abbé impliqué jusqu’au cou dans des affaires de mœurs, l’abbé Bouchacourt s’associe à la corruption que veut promouvoir
Mgr Fellay en vue de forcer le ralliement de la F$$PX à la Rome moderniste.
En récompense de sa trahison de Mgr Lefebvre, son consécrateur, Mgr Fellay espère devenir
l’occupant à vie de ces somptueux locaux à Rome, à proximité de François :
Le site Italien Il Foglio présente un article sur la façon dont papeFrançois a été un facteur décisif dans la remise d’une église néo-gothique dans le centre de Rome, Santa Maria Immacolata all’Esquilino, à la F$$PX. Ça va être un centre d’études et, peut-être, leur quartier général. C’est un assez grand complexe.
SOURCE : Father Z’s Blog.








ANNEXES


USA: Affaire Sloniker
A note to our US American readers: we thank you for providing us with some important info, and will be grateful for any more details that might emerge from the local scene and that you might want to share with us.
To read us in English (or any other lan-
guage): https://translate.googleusercontent.com/translate c?depth=1&hl=en&prev=search&rurl=t ranslate.google.com&sl=fr&u=http://www.stop-pedos-trad.is/wp/
Far West : Mgr Fellay devra-t-il passer à la caisse ?
Ce qui pourrait ressembler à un western n’a rien d’une fiction : la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X est en train de vivre aux États-Unis une affaire de pédophilie qui pourrait lui coûter très cher, au sens figuré comme littéral.
Il s’agit de l’affaire Sloniker, que les traditionalistes de l’Ouest américain connaissent bien. Nous pensions n’en parler qu’après le verdict (très proche : attendu pour le 13 juillet) mais certaines familles nous ont suppliés de publier l’affaire sans attendre. [le verdict a été remis au 28 octobre 2016]
Kevin Sloniker, chauffeur de camion, a été arrêté le 14 septembre dernier dans le Wisconsin et mis en examen en Idaho sous suspicion d’avoir agressé sexuellement au moins 9 garçons âgés entre 8 et 17 ans. Les faits vont des caresses indécentes jusqu’au viol pur et simple. Un des gar- çons l’accuse de 60 agressions sexuelles sur une période de 6 ans. Le 9 mars dernier, à son pro- cès, il a reconnu les faits en plaidant coupable. Ce qui est moins connu, c’est qu’il est aussi sous le coup de 6 chefs d’inculpation pour détention, diffusion et même production (!) de pédoporno- graphie, puisqu’il a photographié certains de ces enfants nus. Le tribunal a accepté d’abandonner ces dernières inculpations en échange d’un plaidoyer de culpabilité.
Quel est le rapport de tout cela avec Mgr Fellay ? Eh bien, M. Sloniker était moniteur à des camps organisés par le prieuré et l’école (F$$PX) de l’Immaculée Conception à Post Falls (Idaho, USA). Du coup, la responsabilité de la F$$PX est évidemment sujette à examen.


Certains parents sont également en cause. Imaginez-vous qu’ils permettaient à Kevin Sloniker d’emmener leurs fils dans ses tournées en camion, qui duraient plusieurs jours à travers le Grand Ouest américain. Et il leur offrait régulièrement des cadeaux de grand prix, ce qui est un compor- tement typique des pédophiles pour « séduire » leurs victimes. Certains parents semblent in- conscients ! Faut-il s’étonner qu’un des garçons ait été abusé et même violé de multiples fois entre ses 11 et ses 17 ans ? Pour couronner le tout, si une partie des parents a déposé plainte, d’autres ont refusé de le faire « pour ne pas nuire à la réputation de la Fraternité Saint-Pie X ». Toujours le même refrain Certaines gens n’ont toujours pas compris que c’est ainsi que les pédophiles peuvent continuer tranquillement leur « carrière ». Sans compter qu’il est tout bonne- ment écœurant de donner priorité à un criminel et à des supérieurs gravement négligents par rapport à son propre enfant victime d’abus qui hypothèquent le reste de sa vie.


De fait, la Fraternité Saint-Pie X est mise sérieusement en difficulté dans cette affaire, non seule- ment parce que Sloniker a profité des camps F$$PX où il était moniteur pour approcher ces garçons mais aussi parce qu’il n’aurait tout simplement jamais dû être moniteur à ces camps. Il avait en effet été renvoyé du séminaire de Winona en 2005 pour déséquilibre mental. Or il a continué à exercer son monitorat dans des camps (depuis 2003) jusqu’en 2006. A-t-on idée de
confier des enfants à un déséquilibré ?... Et on croit rêver quand on connaît le détail de l’affaire : il s’agit de déséquilibre psychique parce que Sloniker avait essayé de s’auto-circoncire ! Si on résume, un (ir)responsable de la F$$PX confie des enfants à un individu qu’un autre supérieur de la F$$PX a renvoyé pour déséquilibre psychique et déviances sexuelles ! Y a-t-il pour deux sous de cohérence dans la Fraternité Saint-Pie X ?



Bien entendu, on a joué aux parents et aux policiers l’air de « Je ne savais pas », « Ce n’est pas moi » etc. Bref, on se refile la patate chaude et on se lave les mains des enfants victimes. Ainsi, l’abbé Patrick Crane avait été averti qu’un des garçons avait été déshabillé et fouetté par Kevin Sloniker... mais il n’a rien fait ! Il n’a ni signalé l’affaire à son supérieur de district ni même pris la peine élémentaire d’en parler avec Sloniker lui-même ! Si cet irresponsable en soutane terminait derrière des barreaux, nous ne verserions pas une larme. Le sort de ces enfants crie vengeance. Quant à Mgr Fellay, il s’est empressé de muter l’abbé Crane de Post Falls à Phoenix en Arizona. Bien pratique, la vieille technique des mutations.
D’autres parents ont averti les abbés James Haynos et Paul Vassal mais nous n’avons pas trouvé de trace de réaction de la part de ces deux prêtres. Face à la police, l’abbé Vassal a déclaré qu’il n’existait aucune accusation d’abus sexuels contre M. Sloniker au moment où il a été renvoyé du séminaire. Pour cette raison, on ne l’a pas empêché d’être éducateur dans des mou- vements de jeunesse. On croit rêver. Un déséquilibré tente de se circoncire mais, comme il n’a jamais été accusé d’abus sexuels, on le laisse en contact avec des enfants.
Parents des milieux F$$PX, apprenez que c’est selon ce genre de « règles » qu’on « assure la sécurité de vos enfants » ! Ouvrez les yeux ! Quant à l’abbé James Haynos, il a aussi servi à la police le refrain de « Sloniker n’avait encore jamais été accusé d’abus sexuels » au moment où il a été autorisé à assumer des fonctions de moniteur, puis il a avoué du bout des lèvres que « à cause de son instabilité mentale, Sloniker n’aurait pas dû être laissé en contact avec des enfants ». C’est le moins qu’on puisse dire, et c’est évidemment le tort capital de la F$$PX. L’abbé Haynos en avait-il trop dit ? En tout cas, il se trouve maintenant en poste loin de là, au Kansas.


Parents, protégez votre progéniture. Combien de cas similaires devrons-nous encore dénoncer avant que la situation change et que les coupables de ces graves négligences soient punis, à commencer par Mgr Fellay, multi-récidiviste en matière de mise en danger d’enfants ? Pa- rents, rendez-vous compte que, lorsqu’un nouveau déséquilibré sexuel sera repéré dans le milieu F$$PX, personne ne se fatiguera à transmettre l’information : il sera simplement muté et son nouveau supérieur local se lavera les mains en disant qu’on ne lui avait transmis aucune informa- tion ou que les allégations n’étaient pas assez solides pour justifier qu’il les fasse remonter à sa hiérarchie. Ensuite commencera le petit jeu de « Ce n’est pas moi ; je ne savais pas » etc. En ul- time instance, Menzingen rejettera la faute sur les supérieurs locaux. Personne ne viendra à votre secours. Pire, si vous tentez une action en justice, tirez les leçons de l’affaire A. [mention censu- rée par la FSSPX] : Menzingen fera tout pour faire échouer votre procès, depuis la rétention d’information jusqu’à fournir au suspect les meilleurs cabinets d’avocats. Et si vous tentez de mettre l’affaire sur la place publique, Menzingen essayera de vous intimider en faisant à nouveau appel à de coûteux avocats. C’est à cela qu’iront les dons que vous aviez généreusement con- sentis « pour les bonnes écoles pour l’éducation catholique de vos enfants ». Nous n’inventons rien : tout cela est tiré des cas vécus que nous recensons sur ce blog.
Heureusement, certains parents de l’Idaho ne se laissent pas impressionner, et le SNAP est entré en jeu. Cette association américaine d’aide aux victimes d’abus dans les mouvements religieux est la terreur des évêques des USA :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Survivors Network of those Abused by Priests En soutenant judiciairement des victimes, elle leur a obtenu des dommages et intérêts qui ont mis en faillite certains diocèses américains. Or le SNAP s’est lancé récemment dans l’affaire Sloniker : 


https://web.archive.org/web/20160817173502/http://www.snapnetwork.org:80/az victims ask p hoenix bishop to help re predator.








Mgr Fellay peut donc trembler lui aussi. Il risque de se retrouver bientôt dans son double do- maine de prédilection, avocats et « big money », mais du mauvais côté de la barrière. Le SNAP ne lâche jamais rien et n’a aucun état d’âme. Espérons qu’ainsi les millions de Mgr Fellay servent enfin un but bon : dédommager les victimes et leurs familles. En bref, que Mgr Fellay passe à la caisse !
Last but not least, on imagine comme les sœurs dominicaines de Fanjeaux apprécient d’avoir eu
pendant des années un prédateur au prieuré F$$PX situé à un jet de pierre de leur école de Post Falls. Certes, c’était un prédateur homosexuel mais la situation ne serait pas forcément différente avec un abuseur hétéro : l’affaire Roisnel montre en effet que ce dernier avait été « puni » d’une simple peine de 2 ans dans un couvent. Comme la congrégation dominicaine de Fanjeaux est
pieds et poings liés face à la F$$PX, qui lui fournit en particulier ses aumôniers, si un prêtre
FSSPX prédateur hétéro se livrait à des abus sur les élèves des religieuses, ces dernières n’auraient plus qu’à se taire « ou sinon » selon l’habitude de la F$$PX d’exercer son chantage vis-à-vis des « communautés amies ».
Ajoutons que les dominicaines sont enchantées d’apprendre que l’accord que Mgr Fellay négo- cie en secret avec le Saint-Siège prévoit une structure canonique où les communautés vassales (pardon, « amies ») seront carrément intégrées dans la prélature apostolique en préparation et seront donc placées formellement sous l’autorité de Mgr Fellay (oui, de lui et de personne d’autre, puisque l’accord en préparation prévoit qu’il soit supérieur général à vie). Dans ces con- ditions, si les sœurs dominicaines avaient la « mauvaise » idée de se soulever contre un cas
d’abus similaire qui se produirait chez elles par la faute d’un membre de la F$$PX, elles seraient fermement priées de se taire, sous peine de se voir sanctionner canoniquement pour insubordination envers leur supérieur Fellay. Ambiance, ambiance.


Parmi les nombreux liens possibles résumant l’affaire Sloniker :
  • http://www.rawstory.com/2015/10/trucker-kicked-out-of-seminary-for-self-circumcision- admits-to-molesting-9-boys-at-anti-semitic-church-police/
  • http://www.washingtontimes.com/news/2016/mar/10/long-haul-trucker-pleads-guilty-to- abusing-underag/
  • http://cdapress.com/news/local news/article 63ab6da2-c8f5-5e53-ad15- 57e8a6cd4090.html
  • https://web.archive.org/web/20161120154621/http://www.stop-pedos- trad.is/wp/index.php/2016/07/25/post-falls-un-bordel-fsspx-avec-le-religieux- devouement-de-menzingen/
    Post Falls : un bordel F$$PX « avec le religieux dévouement » de Menzingen
    En septembre dernier, l’abbé Christian Thouvenot signait un article sur « Le synode et les pas- sions d’ignominie », où il étrillait l’attitude du synode vis-à-vis de l’homosexualité. Ce personnage qui ne se remet jamais en cause un instant a perdu là une belle occasion de balayer devant sa propre porte.
    Nous voulons parler de l’école F$$PX de Post Falls (Idaho) : http://sspx.org/en/immaculate- conception-church-priory



À l’occasion de l’affaire Sloniker nous en avons appris bien davantage par nos sources locales et, si nous disions que l’école F$$PX de Post Falls est un grand lupanar, nous serions encore en- deça de la réalité.
Élèves se livrant à la masturbation collective et à la sodomie dans les toilettes ou dans la chapelle de l’école ; un directeur fermant les yeux sur ces faits et allant jusqu’à les nier ; le même directeur engageant sciemment un enseignant qui a rédigé un roman pornographique et s’illustre en classe par sa grossièreté ; un fidèle grand-père respecté et actif dans la communauté inculpé suite à un coup de filet anti-pédophile de la police en veux-tu, en voilà. Ce cloaque est trop énorme pour être décrit par le menu, et nous vous laissons découvrir cela en détail sur ce forum (ce n’est pas que nous approuvions forcément tout ce qui se dit sur ce forum mais, pour l’essentiel, les infor- mations y sont non censurées et exactes).
C’est le même abbé Paul Vassal, directeur à Post Falls, qui engage en toute connaissance de cause un professeur auteur d’un roman porno, qui menace ensuite de licenciement les autres enseignants qui protestent (contester l’autorité de Môôôsieur l’abbé est bien plus grave que de corrompre la jeunesse), qui nie effrontément l’existence d’actes de sodomie entre élèves pour les minimiser une fois qu’il est dos au mur. Comment un prêtre aussi ignoble n’a-t-il pas encore été
suspendu ? L’abbé Thouvenot, secrétaire général de la F$$PX et grand spécialiste des « pas- sions d’ignominie », devrait nous expliquer cela.
Quant à l’abbé Patrick Crane, anciennement basé à Post Falls, et qui a opportunément été muté par Mgr Fellay, il avait tout bonnement laissé Kevin Sloniker accompagner des camps, alors que plusieurs parents s’étaient plaints à lui et qu’il avait même reçu une plainte d’un élève, l’informant que M. Sloniker l’avait forcé à se déshabiller et l’avait fouetté ! Il a ensuite déclaré aux enquêteurs, qui l’on retrouvé à Phoenix, qu’il se souvenait juste que ce garçon ne voulait pas aller au camp. Cet abbé Crane est à présent à Phoenix où la FSSPX exploite conjointement une « pa- roisse » (sic) et une école !
À quand une inculpation de Mgr Fellay ?! Cet ignoble personnage mîtré est un multi-récidiviste en matière de mise en danger d’enfants, et cela crie vengeance au ciel !
Il faut dire qu’à Phoenix l’abbé Crane fait très fort : dans ses sermons, il menace les fidèles de privation de sacrements (un chantage dont la F$$PX est coutumière) s’ils ne mettent pas leurs
enfants dans une école F$$PX. Quel culot, quand on voit la négligence caractérisée dont cette crapule en soutane a fait preuve à l’école de Post Falls ! Autrement dit : mettez vos enfants dans une école où un pervers les déshabille et les fouette, où le directeur ferme les yeux sur ces faits, où un professeur qui rédige un roman porno est protégé par le directeur, où les élèves se sodo- misent dans la chapelle Mettez vos enfants dans ces cloaques de débauche, sous peine d’être privés de sacrements. C’est hallucinant. Même les pharisiens du temps de Jésus n’auraient pas imaginé ça. Et ce sont ces pervertisseurs de la jeunesse qui vont « sauver l’Eglise ».
Plus fou encore : l’abbé Vassal n’a pas été sanctionné : sans être démis par son supérieur de district l’abbé Wegner, il a pu se « payer le luxe » de présenter honorablement sa démission. Par contre, essayez un peu de critiquer publiquement Mgr Fellay et vous verrez si on vous laisse dé- missionner ou bien si on vous vire séance tenante Conclusion : il est plus grave de critiquer la
mafia qui dirige la F$$PX que de corrompre la jeunesse. À vrai dire, on sait déjà depuis quelques
années que, dans la F$$PX, on peut être prêtre, sauter une fiancée pendant des leçons de catéchisme et recevoir de Mgr Fellay une belle promotion comme n°2 d’un des plus gros districts de la FSSPX : http://www.stop-pedos-trad.is/wp/index.php/2015/09/10/abbe-d-une-preparatio… aux-aspects-tres-concrets-du-mariage/
Parents, réfléchissez ! Est-ce ça l’éducation catholique que vous recherchez ? Quelle perversion d’utiliser des peines canoniques pour tenter de vous forcer à corrompre vos enfants dans des écoles qui sont devenues de véritables bordels ! Allez-vous continuer longtemps à vous saigner aux quatre veines pour financer cette « bonne éducation catholique » pour « l’âme de vos en- fants » ? Un bon conseil : cessez de donner le moindre sou à ces corrupteurs. Ces gens, et en particulier la maison générale de la F$$PX, ne comprennent que le langage du pouvoir, c’est-à- dire l’argent (voir Livre Noir de la FSSPX). S’ils ne reçoivent plus de dons, ils seront bien obligés de changer leurs pratiques.





En conclusion de son article sur « les passions d’ignominies », l’abbé Thouvenot écrit : « Mais s’ils sont coupables ceux qui s’y livrent, plus coupables encore sont « ceux qui approuvent ceux qui font de telles choses ». (Romains I, 32) ». Comme c’est joliment dit ! Pour notre part, nous dirons simplement : quand on est morveux, on se mouche avant de prétendre moucher autrui. Car rappelons juste que Menzingen est parfaitement au courant de ce qui s’est passé et se passe encore à Post Falls, mais approuve en ne sanctionnant pas les prêtres responsables de cet im- mense bordel. Ainsi, Mgr Fellay, supérieur général, et l’abbé Thouvenot, secrétaire général, sont « encore plus coupables ». Et le « religieux dévouement » avec lequel, tout honte bue, il ose si- gner ses lettres n’y changera rien. À ces pasteurs d’âmes qui scandalisent les petits, mieux vau- drait attacher une meule au cou et les précipiter dans un lac suisse.


En épilogue : devinez quel est le nom de l’école F$$PX de Post Falls ? « L’Immaculée Conception ». Ça ne s’invente pas. 
_________________
Ma Vraie Liberté est mon pouvoir pour choisir entre tous les moyens qui me sont proposés pour atteindre la fin qui m'est imposée.
Revenir en haut
Zélie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 2 835
Localisation: France-Auvergne
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Mai - 18:16 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

J'ai lu aussi cet article de catholicapedia. Mais motus dans les chapelles et les sites de la FSSPX...

Les dernières croisades du rosaire ont été utilisées pour faire croire que le rapprochement de Rome et de la FSSPX étaient dû à l'intervention de Notre Dame de Fatima...

Aujourd'hui, Bergoglio crie victoire: il se présente comme un "évêque en blanc" comme dans le faux troisième Secret de Fatima! Scandaleux: il sous-entend que Notre Dame de Fatima l'a annoncé comme le grand artisan de paix dont le monde a besoin!

http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Francois-eveque-vetu-bla…
Citation:

François est en effet venu en pèlerinage. « Pèlerin de la Paix qu’en ce lieu tu annonces, je loue le Christ, notre paix, et pour le monde je demande la concorde entre tous les peuples », a-t-il prié devant la petite des chapelles des apparitions, rappelant ainsi que c’est en pleine Première Guerre mondiale que la Vierge était apparue.

(...)
François s’est présenté comme « évêque vêtu de blanc », comme dans la vision des petits bergers.

Il a dénoncé ensuite « toutes les guerres qui détruisent le monde dans lequel nous vivons », priant pour que les fidèles soient « pèlerins sur tous les chemins ». « Nous abattrons tous les murs et nous vaincrons toutes les frontières, en allant vers toutes les périphéries, en y révélant la justice et la paix de Dieu », a-t-il exhorté.

C’est bien sous cet angle que François envisage le message de Fatima, comme il l’a expliqué ensuite lors de la traditionnelle bénédiction des cierges, invitant à ne pas se tromper de Marie.


(...)
Pour le pape, il ne fait aucun doute que, par la prière du rosaire, il faut se tourner vers Marie, mais, a-t-il insisté, « la Vierge Marie de l’Évangile, vénérée par l’Église priante » et non vers « une Marie affublée d’une sensibilité subjective qu’on voit tenir ferme le bras justicier de Dieu prêt à punir : une Marie meilleure que le Christ, vu comme un juge impitoyable ».

Une condamnation sévère de toutes les trahisons du message de Fatima qui ont fleuri à partir d’interprétations partiales ou idéologiques du « secret » de Fatima.



Mais alors, pourquoi avoir montré l'enfer aux enfants?
C'est dans ce cadre d'apostasie (une juste punition est présentée comme de la méchanceté) que Bergoglio soumet la FSSPX.

http://callmejorgebergoglio.blogspot.fr/

Ce qu'il a dit:
Citation:

Salut Mère de Miséricorde, Dame de la robe blanche! En ce lieu où, il y a cent ans, vous montriez les desseins de la miséricorde de Dieu, je lève les yeux vers votre robe de lumière et, comme évêque vêtu de blanc, je pense à tous ceux qui, revêtus du blanc baptismal, veulent vivre en Dieu et prier les mystères du Christ pour atteindre la paix.
Revenir en haut
Zélie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 2 835
Localisation: France-Auvergne
Féminin

MessagePosté le: Sam 13 Mai - 20:07 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

Cette affaire de ralliement suscite beaucoup de haine et ce n'est pas très joli... La fausse résistance s'unit aux sedevacantistes pour écraser la FSSPX, Rome prend un malin plaisir à éditer des communiqués qui monteront les prêtres l'un contre l'autre. La tension est insupportable pour le prêtres, mais d'un autre côté, s'ils quittent la structure, c'est la disette. L'acharnement des ennemis de la FSSPX fonctionne parfaitement grâce à leurs agents infiltrés.


Cette sordide affaire de pédophilie n'aurait jamais dû arriver: un déséquilibré engagé pour encadrer des camps... On ne peut pas vraiment accuser les parents d'être inconscients: ils confient leurs enfants à une structure catholique pour les mettre à l'abri du monde. Mais visiblement, des personnes mal inspirées ont réussi à avoir de l'influence.


Mais ce qui est dramatique dans l'affaire, c'est que personne ne dénonce les infiltrations de la GNOSE dans la FSSPX, qui sont certainement l'élément central du piège. La fausse résistance de Mgr W est gnostique aussi. Mais même catholicapedia ne le mentionne pas. On a l'impression que les dernières forces de la Tradition sont engluées dans des querelles de lois, pendant que l'enfer met sa touche finale avant l'affrontement ultime sans que personne n'aborde le VRAI danger: Satan prépare la religion de l'antéchrist et il n'y a plus personne pour armer les fidèles contre cette horreur.
Les membres suivants remercient Zélie pour ce message :
Violaine (15/05/17)
Revenir en haut
Zélie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 2 835
Localisation: France-Auvergne
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Mai - 18:30 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

Comme d'habitude, rien de sûr côté accord, mais des sanctions très dures contre les membres de la FSSPX qui s'opposent au ralliement:

http://www.medias-presse.info/le-pape-francois-evoque-les-rapports-avec-la-…

Quant aux paroles de Bergoglio à Fatima, c'est une charge contre le message de la Sainte Vierge, qui ose rappeler la gravité du péché:
http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/franois-et-le-message-de-fatima.html

On notera le commentaire sur sa présentation comme "évêque en blanc", sachant que certains commentateurs de ce texte (qui n'est pas le troisième secret) y voyaient l'annonce d'un antipape.
Revenir en haut
Pèlerin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 4 372
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Mai - 19:00 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

Notons aussi ces images :
Une messe de canonisation en noir, avec au-dessus un Christ "décrucifié" :









_________________
http://garabandalvoiedusalut.unblog.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zélie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 2 835
Localisation: France-Auvergne
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 17:15 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

Tout est de plus en plus monstrueux dans la secte conciliaire.

Les fidèles de la FSSPX attendent des explications claires, mais on leur tape dessus avec des tables de la loi.
Résultat: une mutinerie... Vraiment, ça ne va pas du tout.

http://www.contre-info.com/crise-dans-la-fraternite-saint-pie-x-rebellion-d…
Revenir en haut
Violaine
Ecrivain de Garabandal

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 363
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Mai - 22:10 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017 Répondre en citant

merci Zélie, contente de vous lire,
c'est bien ce qui était annoncé, meme les prêtres de traditions seront "pris" dans les filets de Rome , et peu resteront fidèles à leur sacerdoce, c'est bien satan qui joue ses dernies atouts mais Dieu finira pas triompher, nous arrivons dans les temps ou il faudra se cacher pour assister aux vrais sacrifices de la messe

Violaine
_________________
« La dignité de l’homme, par rapport à toute autre créature, est d’obéir directement à Dieu, et aux hommes seulement si leurs ordres sont conformes à la volonté de Dieu ».
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:54 (2017)    Sujet du message: Le Clown Blanc à Fátima les 12 et 13 mai 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GARABANDAL, la Voie du Salut Index du Forum -> ACTUALITE -> EGLISE et CONTRE-EGLISE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com